Partenaires


Temple des Otaku

Piliers
A voir en cas de besoin/ Aide/ questions

Ce qui se passe en France reste en France [ PV Allen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ce qui se passe en France reste en France [ PV Allen]

Message par Francis Bonnefoy le Sam 7 Mar - 17:08

Dans un petit appartement parisien face à la Tour Eiffel ; une belle, magnifique , spectaculaire personne était là ….... bon vous avez tous compris que c'était notre très cher France qui était a son balcon avec un verre de vin à la main et qui regardait les passants.



-« Ahh !! C'est un temps merveilleux pour boire du vin ...hmmmm !! C'est un jour magnifique pour batifoler. Regardez moi tout ces couples même dans cette période , il y a de l'amour !! »



Tout en parlant tout seul et en regardant tout ce beau monde sur la place , son attention fut attirait par un passant particulièrement étrange! Ce drôle de personnage faisait des allez-retour en permanence , partait à gauche dans une route et 10 minutes plus tard revenez par la droite . Ca faisait un vingtaine de fois qu'il le voyait passer sous son balcon , il cherchait quoi ?? Mettre un bombe ,non , dans ces temps il n'y a pas d’hostilité... et sa doit faire une heure qu'il tourne en rond … Alors il fait quoi ??


Notre français réfléchit au pourquoi de ces actions et ne trouva que deux solution:
-soit ce personnage ambigu était un touriste qui voulait visiter Paris en un journée , ce qui serait difficile .
-soit c'est une personne qui a un sens de l'orientation très très peu développé .


-«Bon , réfléchissons , un gars aux cheveux noir avec un sorte de ….......... de cache œil et un gros sac sur le dos …....Ca me rappelle quelqu'un …. ALLEN!! Mais oui , c'est notre très cher London , je l'avais pas reconnu de loin , mais qu'est ce qu'il fait à Paris ?? Il sait sûrement encore perdu … alala , je vais lui faire un GPS si ça continue ….»




France en tant que bon Héros (…. attend ..non je me suis trompé de personne … ) décida de sauver notre mangeur de cookie mondial de son orientation boiteuse et descendit sur la place ou le londonien était en train de chercher son emplacement sur une carte .On se demande comment il fait pour pas voir qu'il est à Paris alors que la tour Eiffel est juste derrière lui ....pauvre garçon. ...
avatar
Francis Bonnefoy
Recrue

Messages : 19
Survie : 856
Date d'inscription : 12/12/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui se passe en France reste en France [ PV Allen]

Message par Allen Mc Carten le Sam 14 Mar - 17:01

Droite.Droite. Deuxième intersection à gauche.Descendre les escaliers. Remonter les escaliers. Droite. Droite. Gauche...Case départ..

Bon... ont réessaye.

Droite. gauche. Passez le pont. Gauche. Descendre un escalier. Traverser un parc. Gauche. Gauche . Monter d'autres escaliers. Droite. Droite...Case départ..

Allen tournait en rond depuis des heures, il en avait vraiment marre. Pourquoi à chaque fois qu'il décidait d'entreprendre un voyage, il finissait par se perdre inévitablement?! Qui devrait t' il remercier  pour son incroyable sens de l'orientation?! Hein?! HEIN!?

Il tentait d'aller chez Anastasiya, mais non, noooon! Rien ne pouvait se passer comme il le voulait! Par ce que le destin est une B*tch! Voilà pourquoi!!! Voilà!!
 Et d'ailleurs! Quel idée avait eu Anastasiya d'habiter dans un pays lointain et froid comme la Russie!?
...
...
...Question idiote. Elle est Russie.

Allen s'assit sur le rebord d'une fontaine depuis longtemps hors service. Il avait mal au crane.
D'ordinaire Allen était beaucoup plus calme que cela, il avait l'habitude de se perdre et n'en faisait plus grand cas.
Mais voilà. Mauvais sens de l'orientation ne voulait pas dire qu'il était idiot. Cela faisait longtemps qu'il n'était plus venue dans la ville, l'évitant comme la peste, mais même lui pouvait reconnaitre la tour de métal rouillé au milieu de la ville.

La tour Eiffel.

Paris.

Donc un idiot Fooortement dangereux dans les parages.

Donc il ne voulait pas s'attarder dans la capitale de la France plus longtemps. Et aussi le fait que la ville sentait la mort et que le nécromancien avait tendance à attirer un peu trop les monstres pour que cela soit sain.

Allen se releva, extirpa un sachet de cookie de sa poche, et l'enfourna dans sa bouche. Le soleil commençait à se coucher et il fallait qu'il sorte de la ville rapidement, ou tout du moins, trouver un logement sauf pour la nuit.

Un bruit se fit entendre derrière lui. Il se retourna, sur ses gardes pour voir sortir de l'immeuble derrière lui, une personne. Blonde. Le fixant directement. Françis....
...
...
Le destin est une b*tch, il le croyait sincèrement!

Allen se retourna rapidement, ayant l'intention de faire comme si de rien n'était. Mais Françis fut plus rapide et l'attrapa par l'avant bras. Le londonien se raidit, et se prépara à frapper le pays plus âgé, mais fut pris de surprise par ce dernier qui s'écroula à moitié sur lui en murmurant qu'il fallait qu'il fasse attention aux passant.

Allen fronça les sourcils, quels passants? A part lui et Françis, la place était complètement déserte, fait tout à fait normal après l’apocalypse. Le Français était-il blessé, en plein délire? Il n'eut pas le temps de vérifier pour des blessures que France se poussa sur le côté pour vomir le contenue de son estomac.

Yeurk.

Il n'était pas blessé, mais bourré comme un trou! Comment Allen avait-il fait pour ignorer l'odeur d'alcool qui émanait du blond ?

Passant une main sur ses yeux en soupira; Allen s'approcha de France, passa son bras sous ses aiselles, et moitié portant le français, moitié titubant fit son chemin  vers l'entrée par laquelle était passé le blond.

Après quelque recherche et plusieurs rencontre intime avec les murs, le Français étant plus grand et plus lourd que lui, il trouva l'appartement de ce dernier.
Il poussa la porte avec les pieds et rentra dans le hall d'entrée.
L'appartement avait beaucoup changé depuis sa dernière visite, il trouva donc avec difficulté le salon. Car non seulement l'appartement semblait immense, mais les dédales de couloir ressemblait à un labyrinthe.

Arrivé dans le salon, il jeta plus qu'il ne poussa Françis sur le canapé, puis il s'installa par terre.
Un coup d’œil par la fenêtre lui confirma que la nuit était tombé depuis un moment, et les grondements qu'il avait entendu lui laissait présager un orage intense.

-Hey! tu décèdes?

Un grognement lui répondit.
Le londonien étouffa un bâillement et regarda l'horloge accroché au mur.

22h36.

La soiré était déjà aussi avancé? Autant pour lui. Lui qui voulait trouver un endroit sur pour dormir.
Allen resta dans ses pensé quelque temps avant que son mal de tête ne se rappelle à lui.

-Si je prend un chambre, ça gène?
 
....
....
....

Tch.

Il se releva en faisant craquer son dos et décida de se trouver une chambre pour dormir. Il n'avait pas envie de sortir sous la pluie et le français était en train de mourir sur le canapé, donc potentiellement inapte à faire quoi que ce soit.
Le londonien ouvrit plusieurs porte avant de trouver une chambre. Il alluma la lumière et eu la surprise de la voir fonctionner. Le français avait t-il un générateur autonome dans le coin. Il haussa les épaules et s'affala sur le lit. Il aurait bien voulu se changer mais son sac était resté dans le salon.
Avant de se blottir sous les couverture, il se fit la réflexion que c'était sans doute la chambre du blond. Tant pis. Avec cela il s'assoupit.
...
...
...
...
Avant de se relever et de bloquer la porte de la chambre à coucher avec la table de nuit.

Juste au cas ou.

Vraiment.
avatar
Allen Mc Carten
Combattant

Messages : 21
Survie : 888
Date d'inscription : 12/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui se passe en France reste en France [ PV Allen]

Message par Francis Bonnefoy le Sam 14 Mar - 18:39

Argg … ma tête .. vu les bruits de percutions qui viennent de l’intérieur de mon crâne … je crois que j'ai encore bu ….. pour oublier ….
J'ai au moins fait un beau … rêve … non , c'est juste une illusion de mon esprit ! Ma mémoire du passé qui se confond avec ce que je vois du présent …. encore .
Se n'est pas la première fois . C'est pitoyable , je sais ! Je suis sur que England se paillerai ma tête !
Je bois comme un trou pour que mon esprit s'embrouille …. sa fait du bien …d'oublier le présent …...Enfin ! Sur le moment car après c'est la gueule de bois ! Pour arriver à ce stade , il faut vider la cave , j'ai l’impression de devenir Scoland …. brrrr !! Horreur …


-Bon , je me souviens que j'ai rêvé de couples … de beaucoup de couples qui se balader dans ma capital . Aaah ! *soupire * Le bon vieux temps ! Mais j'ai aussi vu quelqu'un de louche -je sais plus pourquoi elle l'était- …... que je suis allé le rejoindre puis ….. c'est le noir complet ! Est ce mon imagination ou la réalité ? … je sais plus !



Je me décide alors de me lever et de ranger cet endroit …-c'est quoi comme pièce déjà ? Vu dans quel état il est , je pense plus que c'est un dépotoir-, il y a des cadavres bouteilles partout .  
Se n'est qu'au bout de une demi heure de nettoyage intensif  que je remarque un objet suspect ! C'est gros , lourd et sale ….. un sac à dos ? C'est a moi ce machin ? ….Non ….. Mais je les déjà vu ….


-OH PUTAIN ! MAIS SI ! Dans mon rêve , la personne chelou , elle avait ce sac !!! Donc cette personne est donc réel ?? ….... Attend Francis , ne vend pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué ! Il se peut que se soit encore un rêve et que ce machin soit faux …... * touche le sac * C'est réel ….boooon , Francis , il faut que tu te calme et il faut se concentrer à te rappeler de se qui c'est passé …..


Un blanc , voilà que qu'il y avait dans mon esprit , je me souvient des couples , de la personne douteuse mais … rien d'autre , le gros vide , pas de visage pour cette personne …


Je n'ai pas le choix , je vais donc fouiller ce sac pour connaître le propriétaire , même si j'ai pas son autorisation …. Pas grave !
.  
.
.
Alors des vêtements , des cookies , une boussole , encore des cookies , un[url=#][/url]e carte, une bouteille d'eau et.... tient ENCORE des PUTAIN de COOKIES …... et rien d'autre !!!
.
.
.
.
MAIS IL SE NOURRIT QUE DE COOKIES OU QUOI ??? IL Y A PRESQUE QUE DES COOKIES DANS CE SAC !!!  
.
.
Je sais qui c'est !!
.
Aaaah ! London , tu mourra d'une surdose de cookies ou de diabète …


Donc c'est Allen que j'ai vu , rejoins et qui ma ramener ici !....Mais lui , il est où ?? Son sac est là mais pas lui ! il doit être prêt d'ici parce que même si il a une orientation en carton -on le sait tous - , il oublierai jamais son sac !


Après une exploration dans ma propre maison -se qui est très bizarre a faire- , je compris que London s'était barricadé dans une des chambres et qu'il était impossible d'entrer !  
Il avait peur de quoi ? Que je le viole ?? Vu l’état auquel j'étais , sa risquer pas , je me demande encore comment j'ai fait pour le rejoindre sans m'écraser par terre ...


- Londonien trouvé !!.....Mais je peux pas y entrer ! Donc je fais quoi ? Rester là ne sert a rien ! … Il est quelle heure ? ….. 7h48 !! J'ai qu'à faire le petit déjeuner , il viendra quand il aura faim !


Je me dirige donc dans la cuisine pour faire le déjeuner pour nous deux en attendant que l’accroc aux cookies ne se réveille !
avatar
Francis Bonnefoy
Recrue

Messages : 19
Survie : 856
Date d'inscription : 12/12/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui se passe en France reste en France [ PV Allen]

Message par Allen Mc Carten le Dim 10 Mai - 14:21

Ce fut au bruit d'ustensile de cuisine que Allen se réveilla.
Enfin ...réveiller était un bien grand mot, si celui servait à désigner avec quel grâce Allen tomba du lit.

Ayant embarqué sa couverture avec lui, ce dernier s'enroula dedans et serait rester sur le parquet de la chambre, ce qui au moment présent lui semblait une bonne idée, si ce n'est pour les bruits résonnant dans l’appartement.

C'est donc avec une bonne humeur rivalisant avec sa sœur et la mine fraiche des cadavres qu'il se plaisait à invoquer de temps en temps qu'Allen rampa péniblement hors de son cocon douillet.

Après plusieurs grognements et quelque tentatives désastreuse, le londonien réussit à se mettre debout et se dirigea à l'aveuglette vers la porte de la chambre...Avant de faire charmante connaissance avec le mur...

Après quelque seconde passé à essayer plus au moins de rester debout,le parquet avait l'air SI attirant, Allen tourna la tête vers la traitresse de porte qui avait bougé pendant la nuit, parce qu'il n'y avait aucune autre raison pour expliquer pourquoi il s'était pris le mur.

Il fixa d'un air meurtrier la table de nuit, espérant la faire bouger du regard ou tout du moins qu'elle soit réduite en morceau, sans grand succès.
Le londonien concentra donc toute son énergie, inexistante, à pousser cette foutue table de nuit. Une fois fait, il s'assit-s'affala- sur cette dernière et envisagea vivement l'idée de retourner dans le bras de Morphée, de préférence maintenant.

Si vous ne l'aviez pas compris avant, vous l'avez compris maintenant. Allen n'était pas du matin, pas du tout, voir quelque chose comme jamais.

Donc, notre borgne, aussi réveillé qu'il puisse être, décida avec le peu de cervelle lui restant, de retourner se coucher.
Parce que, pourquoi se donner du mal, quand il pourrait juste s'allonger par terre et s'enrouler dans sa couverture?
Il décida même de ramper jusqu'au lit, pour éviter de dépenser de l'énergie.
Ou c'est ce qu'il aurait fait si une odeur divine n'était pas arrivé jusqu'à lui.

Le Londonien passa en mode automatique, et suivit l'odeur céleste, tant bien que mal et en s'appuyant contre les mur.
Il arriva dans ce qu'il identifia rapidement être la cuisine et s'affala sur un des sièges hauts, sa tête sur le comptoir, ignorant complétement la présence de l'autre personne présente.

Allen ne releva la tête que quand une tasse fut poussé devant lui. Il se redressa alors totalement avant d'engloutir d'une traite son café, s'étranglant légèrement, et se brulant le palais, avant de repousser la tasse vide vers France, enfin remarqué.

Il bu, plus posément, sa deuxième tasse de café avant d'adresser la parole à Francis.





-Hey, l'vieux. Comment ça s'fait que ça soit toi qui boit comme un trou sans fond et moi qui expérimente un mal de crane sans précédent? J'espère que t'a des médoc pour ça, Je suis l'invité après tout!

Il regarda dans le blanc des yeux Francis qui portait un air renfrogné sur son visage, avant de replonger dans sa tasse de café et de murmurer-grogner-dans un souffle.

-Merci pour le repas.
avatar
Allen Mc Carten
Combattant

Messages : 21
Survie : 888
Date d'inscription : 12/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui se passe en France reste en France [ PV Allen]

Message par Francis Bonnefoy le Dim 10 Mai - 19:44

Une odeur délicieuse d’œuf au plat et de café se répandaient peu a peu dans ma maisonnette . Sa faisait du bien de cuisiner tranquillement. Heureusement que j'avais des réserves de nourriture et que je cultivais , ainsi je pouvais me nourrir sans devoir me balader ( je suis sur que je serais déjà mort sinon T_T' ) . Je continuai de cuisiner , vu que mon … invité ? Sauveur ? Squatteur ?.... Bon juste que vu que London dormait encore et que je savais pas se qu'il voulait , j'ai décidé de faire du café (j’espère qu'il ne boit pas du Thé , c'est en pénurie , le seul endroit ou l'on peut en trouver c'est chez England) et des œufs pour qu'il est autre chose que des cookies dans l'estomac !!
.
.
.
BAM
.
.
.
MAIS C'EST QUOI SES BRUITS ????
On dirait que quelque chose de lourd est tombé …. OH MON DIEU , il y a d'autre bruits et des grognements ….et.....sa vient de la ….chambre a Allen ?
.
.
Il a quand même pas pris le mur ….. , si ? On m'a dit qu'il été pas du matin mais quand même … vu les sons qu'on entend , je peux penser a un scénario et il aura sûrement des bosses … Pauvre enfant !


J’entends enfin la porte s'ouvrir et pu voir le londonien avec un tient a rendre jaloux un mort …


-Hey, l'vieux. Comment ça s'fait que ça soit toi qui boit comme un trou sans fond et moi qui expérimente un mal de crâne sans précédent? J'espère que t'a des médocs pour ça . Je suis l'invité après tout!


Bonjour , c'est pour les morts ?
La politesse est morte en même temps que l'humanité ! Bon j'ai rien a dire , c'est lui qui a du me ramener chez moi alors que comme il l'a si bien dit j'ai bu «comme un trou sans fond» …..
Mais c'est ça , l'avantage d'être «vieux» et habituer a boire , le mal de crâne ne reste que quelque minute , Honhonhon~ ! Raaa la jeunesse ne respecte plus rien ...
Je donne quand même a mon «invité» , une tasse de café pour qu'il se réveille . Il me regarda dans les yeux pendant un peu moment , il a du voir mon mécontentement , vu qu'il baisse la tête et me grogne :


-Merci pour le repas.


Je souris doucement et me mit a chercher des médicaments pour le jeune pendant que les œufs finissent de cuire . Puis en aillant trouver ses fichus médocs , je les lui met a coté de sa tasse a moitié vide avec nos assiettes et m’installe a ses cotés .



-De rien , gamin !


Seul , les bruits de nos couverts et de respirations se fait entendre dans l'appartement .
Je déteste ce genre d’atmosphère , c'est tendu au plus au point …. Arggg
.
.
BONG !!!
.
.
Oh ! Pauvre Pierre , il vient encore de prendre la vitre …..il faudra que je lui explique qu'il ne peut toujours pas traverser les objets surtout les vitres …...
Je décide alors de lui ouvrir la fenêtre avant qu'il ne me la brise pour pouvoir rentrer ( ne riaient pas c'est déjà arriver ) et le prit dans mes mains .


-Vient mon petit Pierre d'amour , j'ai des grains pour toi !! Je suis désolé de t'avoir oublier , hier soir

! Tu me pardonne ?


J'ai l'air complètement cingle a parler comme ça à un pigeon ,..... oui Pierre est un pigeon ,mon pigeon domestique (je sais plus le combien c'est ) , il est très intelligent ….. enfin un plus intelligent que le moyenne des pigeons ….
Après que j'ai eu posé mon pigeon et lui est donné a manger ,je me retourne pour voir Allen ,qui avait arrêté tout mouvement laissant son action dans le vide , me fixer avec une légère pitié dans le coin des yeux…



- Quoi ? C'est moins bizarre que Iggy qui parle avec ces «fées» ou avec sa «licorne» , non ?


Je récupère alors nos assiettes et me mit a faire la vaisselle un peu brutalement , vu que j'étais légèrement , juste légèrement vexé. De temps en temps , je tournais un peu la tête pour voir se qui faisait , et je put voir le londonien sourire doucement en fermant les yeux pour après continué de siroté son café avec plus de bonne humeur .
avatar
Francis Bonnefoy
Recrue

Messages : 19
Survie : 856
Date d'inscription : 12/12/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui se passe en France reste en France [ PV Allen]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum